Actualité Médias Communiqués de presse L'Indépendante L'UDI Le Comité de l'UDI Agenda Statuts de l'UDI Pourquoi en faire partie ? Vos questions Coronavirus Politique Activités Assemblée Générale Résumé table ronde La chronique de l'indépendant Conférences Protection des données Gestion du changement Promotion économique cantonale Gestion des RH dans une société Burn-out et conduite du changement Succession d'entreprise Feedback rencontre Adhésion Contact
Activités > Conférences > Gestion des RH dans une société

La gestion des RH dans une société

Mercredi 6 novembre nous avons eu la conférence de Sylvain Künzi, expert RH et fondateur RH Partner Sàrl à l’école Ardévaz.

Après une introduction de Philippe Moulin, fondateur de l’Union des Indépendants, la conférence a commencé sous la forme d’une foire aux questions. Chacun des participants a pu présenter ses interrogations et soucis au sujet de la gestion des RH au sein de sa société et la conférence a évolué en fonction des questions des participants. Voici les éléments ressortis :

  • Formation : la formation la plus efficace est celle à l’interne de l’entreprise. Avec les spécialistes eux-mêmes, plutôt que d’envoyer un collaborateur se former à l’extérieur
  • RH : tout le monde gère des ressources humaines. Le département, ou spécialiste RH, est en support du management
  • Planification du travail : la 1ère problématique de l’entreprise, est-ce que tout le monde sait ce qu’il doit faire ? Il faut clarifier les attentes mutuelles entre entreprise (donneur d’ordre) et les attentes des collaborateurs. On pense que l’autre sait, alors qu’il ne sait pas.
  • Le feedback : donner de l’autonomie de décision et faire des feedback sur les compétences et le comportement en cours d’année (pas attendre l’entretien de fin d’année). Les employés demandent du feeback
  • Recrutement
    • Définir le poste (cahier des charges)
    • Définir le besoin (expérience, formation, personnalité)
    • Définir des critères objectifs de l’employé recherché (type de diplôme, années professionnelles, compétences,…) pour trier les candidatures. Le « feeling » doit intervenir dans la toute dernière étape. Il faut se poser la question : est-ce que j’ai envie de travailler avec cette personne ?
  • Management : Utiliser le management bienveillant qui allie fermeté et bienveillance. Il faut dire les choses en face, mais avec bienveillance.

A l’apéritif plusieurs participants ont demandé que des ateliers spécifiques soient utilisés pour creuser certaines thématiques, par exemple le recrutement. Le comité de l’UDI a bien entendu cette demande et en discutera lors de sa prochaine séance de comité.